Interview complète de Sarah Golay pour Réformés de septembre

A partir du 1er septembre, Sarah Golay, Catherine Abrecht et Doris Walgenwitz viendront renforcer les forces ministérielles de la Région. Elles ont livré leurs impressions sur leur parcours. Voici la partie consacrée à Sarah Golay.

 

Comment vous est venue l’envie d’être pasteur ?
J’ai grandi au sein d’une famille croyante et mon rapport à Dieu remonte à très loin, lors du culte de l’enfance. Je devais avoir 4 ou 5 ans lorsque j’ai décidé que je devais faire quelque chose avec ce Dieu qui aimait tout le monde.

Cela ne m’a pas empêché de suivre et obtenir une maturité économique. Une fois mon baccalauréat en poche, j’ai voulu continuer mes études mais les chiffres ne m’attiraient pas. La théologie, en revanche, me séduisait beaucoup et j’avais la sensation qu’il s’agissait d’un domaine où j’aurais plaisir à travailler. Je suis donc entrée en faculté de théologie directement après mon baccalauréat et il est très vite devenu évident que j’y étais à ma place et que le rôle de pasteur allait probablement devenir mon futur métier. Il n’y a pas eu de véritable « appel » pour ma vocation au sens où certains l’entendent. Je n’ai pas eu soudain un déclic avant ou pendant l’université. Il s’agit plutôt d’un cheminement qui s’est fait peu à peu, à mesure que le travail accompli validait mes attentes.

Aujourd’hui, je ne me verrais pas faire autre chose et je ne saurais probablement pas faire autre chose. C’est l’une raison des pour lesquelles j’admire les diacres qui ont une richesse d’avoir un autre métier avant.

 
Que représente pour vous le rôle de pasteur ?
Dans la pratique, on est formés pour prêcher. Mais pour moi, le pasteur sait faire toutes sortes de choses. Il accompagne les gens dans leurs questionnements, non pas pour donner des réponses mais pour chercher ensemble ce que la Parole peut dire. Le pasteur chemine avec ses paroissiens. En tant que pasteure en paroisse, j’apprécie notamment le fait d’être accessible à tous.

 

Sarah Golay rejoint la paroisse de Nyon.